Le manque de confiance en soi est un problème très fréquent dans notre société actuelle. Il s’agit en effet d’un trouble psychologique qui se manifeste de diverses manières selon les personnes victimes. Cela peut générer de nombreux dysfonctionnements et conduire entre autres à l’état de dépression, d’anxiété, de phobies en public, etc.

Je vais justement vous présenter ici une technique d’auto-hypnose pour travailler sur la confiance en soi 🙂

Débarrassez les peurs inconscientes avec l’auto-hypnose

Pour retrouver la confiance en soi avec l’auto-hypnose, cette étape est indispensable. Elle consiste en réalité à débarrasser une personne des blocages inavoués qui l’empêchent de vivre pleinement des situations « normales ». L’auto-hypnose permet entre autres de désactiver la peur du noir, la peur d’aimer, la peur des examens, la peur de la solitude, la peur du regard des autres, etc.

Cette technique de relaxation s’applique ainsi à guider l’inconscient pour qu’il accepte la normalité des choses. Des schémas de pensées positives sont directement communiqués au subconscient pour aider la personne concernée à se débarrasser inconsciemment de ses peurs. Cette étape est la première pour redonner confiance en soi et améliorer la vie de l’individu.

Vous pouvez vous servir de la machine à phrase de l’article Retrouvez votre zen grâce à l’auto-hypnose.

Identifiez les facteurs actionneurs avec l’auto-hypnose

Beaucoup plus profonde que la technique précédente, l’identification des facteurs actionneurs aide à tendre vers une guérison totale du manque de confiance d’une personne. Il est question, lors de la séance d’auto-hypnose, de rechercher les facteurs qui déclenchent le manque de confiance chez vous. Cela se fait par des études d’exploration basées sur vos expériences les plus marquantes que vous avez eues jusque-là. L’opération pour les éliminer sera ensuite beaucoup plus précise et efficace.

Remplacez la négativité grâce à l’auto-hypnose

Une fois que vous avez repéré vos peurs, les sources et les causes qui vous amènent à avoir une mauvaise estime de vous-même, vous devez les remplacer. Pour cela, l’auto-hypnose vous offre la possibilité d’intégrer de nouvelles croyances dans votre inconscient. Vous agirez directement sur votre confiance en état de conscience et votre vie en sera nettement meilleure.

Recherchez ainsi dans votre inconscient d’autres comportements (positifs) qui prendront la place des peurs et du manque d’estime de soi afin d’assurer un parfait équilibre physique et psychique.

Mettez en place une stratégie pour garder le contrôle

L’auto-hypnose vous permet de soigner votre estime de soi, d’assurer le développement de votre esprit et de garder le contrôle de manière durable sur votre mental.

Cette étape demande un travail rigoureux avec la pratique régulière d’exercices pour garder le dessus sur votre mental et l’influencer au quotidien dans votre vie. Vous devez être en mesure d’exploiter pleinement vos capacités et d’avoir la clairvoyance d’esprit en toute circonstance. Par exemple, l’auto-hypnose vous offre la possibilité d’être en mesure, même dans des situations de stress, d’exprimer en toute liberté vos pensées devant un public.

Méthodes d’auto-hypnose pour entrer en contact avec l’inconscient

Afin de bénéficier de tous les avantages de l’auto-hypnose, vous devez apprendre à bien réaliser cette technique. Pour cela, il est indispensable de suivre certaines étapes clés.

Mettez-vous en condition

Pour réussir à retrouver confiance en vous avec l’auto-hypnose, vous devez vous trouver dans un environnement calme avant le déroulement de chaque séance. Choisissez de ce fait une pièce très peu utilisée. Assurez-vous ensuite qu’elle soit éclairée par une lumière tamisée.

Relâchez-vous

L’auto-hypnose est une technique de relaxation qui requiert de ce fait que vous lâchiez prise au début des séances. Je vous conseille ainsi la pratique des exercices de méditation ou de respiration pour vous libérer de toute tension et vous détendre. Une technique efficace est de visualiser l’image d’un monde qui vous inspire le bonheur en gardant vos yeux fermés. Cette étape est cruciale pour passer de l’état de conscience à l’inconscient.

Faites de l’autosuggestion

Dans le cadre de l’auto-hypnose, vous êtes à la fois le patient et le thérapeute hypnotiseur. À cette étape, il est question pour vous, dans un premier temps, de dire à voix haute, le nombre de fois que vous souhaitez que l’expérience dure. Bien que ce paramètre varie d’une personne à une autre, je vous recommande de ne pas excéder 30 minutes. Cela vous aide à garder votre cerveau actif et de rester concentré durant toute la séance.

C’est à ce moment que la séance d’auto-hypnose peut effectivement commencer. Vous devrez dire des affirmations simples, positives et significatives pour vous en employant la deuxième personne. Les membres de club de bien-être reçoivent le plus souvent des cours leur permettant d’apprendre à dire ces affirmations pour atteindre aisément l’inconscient.

Selon les spécialistes, lors des cours, les affirmations doivent positives. Elles doivent plutôt contenir un repère temporel qui aide à situer chaque action dans le temps. Pour commencer, faites ces suggestions par exemple : « Tu dormiras dans 20 minutes, tu seras courtois et calme demain au service même lorsqu’on te provoque ». Des éléments tels que des podcasts MP3 d’auto-hypnose enregistrés offrent la possibilité de réussir l’étape de l’autosuggestion.

Entrez en transe hypnotique

Lorsque l’autosuggestion est réussie, vous entrez automatiquement dans un état de transe. Celui-ci correspond à un état où vous êtes à la fois éveillé puis endormi. À ce niveau, vous devez donner des ordres à votre inconscient comme à un jeune enfant. Vous devez aussi montrer que vous avez une parfaite maîtrise des situations pour éviter la naissance des doutes.

Revenir à soi en toute tranquillité

Une fois que vous avez fini d’opérer dans l’auto-hypnose, vous devez revenir à votre vie consciente, dans l’ici et maintenant. Cela se fait de façon progressive et vous devez vous laisser guider par ce réveil naturel.

A vous de jouer ! 🙂