Vous en avez sans doute entendu parler, le jeûne intermittent a le vent en poupe dernièrement. De nombreux articles et livres de développement personnel l’aborde en en vantant les mérites.

Voyons ensemble dans cet article de quoi il s’agit et comment le jeûne intermittent pourrait changer vos habitudes de vie et d’alimentation en apportant son lot d’avantages appréciables sur votre santé.

Comment pratiquer le jeûne intermittent ?

Le principe consiste à alterner des périodes de jeûne, donc sans alimentation, et des périodes où la prise alimentaire classique est autorisée.

Le jeûne intermittent se distingue du jeûne strict dans la mesure où il est plus accessible et plus simple à pratiquer. Il apporterait néanmoins les mêmes avantages sur la santé et la condition physique.

Les bienfaits du jeûne intermittent

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un régime, puisque les apports caloriques apportés par tranche de 24 heures restent les mêmes. Ceci dit, le jeûne permettrait de maigrir, les adeptes de la méthode, et ils sont nombreux, en sont convaincus. Le jeûne aurait par ailleures d’autres avantages en nombre sur notre organisme :

  • diminution de la production d’insuline,
  • diminution du stockage des graisses et du sucre dans l’organisme,
  • stimulation du déstockage des graisses,
  • meilleure gestion des sensations liées à l’alimentation : la faim et la satiété,
  • amélioration des performances physiques et intellectuelles,
  • diminution du temps de récupération après l’effort,
  • ralentissement du vieillissement des cellules
  • prévention du surpoids et par conséquent des maladies cardio-vasculaire.

Le jeûne intermittent ne doit pas être commencé dans le seul but de perdre du poids, mais dans l’optique de trouver une façon plus saine pour vous de vous alimenter.

La méthode la plus connue de jeûne intermittent

Il existe plusieurs schémas de pratique du jeûne intermittent, cela dit le fasting correspond au principe le plus connu et le plus répandu. Cette méthode découpe votre prise alimentaire de la journée de la façon suivante :

  • vous jeûnez pendant 16 heures,
  • vous vous alimentez sur une période de 8 heures.

Ainsi, vous prenez votre dîner avant 20 heures, et prenez votre repas suivant le lendemain à midi. La période de 16 heures de jeûne peut vous sembler particulièrement longue sur le papier, mais gardez à l’esprit que pendant ces 16 heures, vous dormez entre 7 et 10 heures en moyenne. Ces heures-là passent donc sans même vous en apercevoir !

La bonne pratique du jeûne intermittent

Les avantages de cette pratique sont nombreux mais il convient de signaler que le jeûne, s’il est mal pratiqué, pourrait avoir des effets nocifs sur l’état de santé général des individus. On a pu observer des épisodes de fatigue, de frustration, de fringales, voir de compulsions alimentaires chez des sujets plus fragiles. Ces phénomènes, rares, sont préjudiciables pour l’organisme. C’est pourquoi il est primordial de bien vous renseigner sur la pratique du jeûne intermittent pour le pratiquer dans les meilleures conditions possibles. Au moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à un professionnel de l’alimentation.

Les erreurs à éviter lors de la pratique du jeûne intermittent

Pour ne pas réduire à néant votre stratégie et vos efforts, voici une liste des pièges à éviter :

  • Ne pas boire suffisamment.

On ne le dira jamais assez, hydratez-vous en suffisance en buvant au minimum 2 litres d’eau à jour, à répartir tout au long de la journée. Cela favorisera en outre l’élimination des déchets naturels de l’organisme.

  • Manger plus que la norme sur les périodes où la prise alimentaire est autorisée.

La tentation peut venir de vous jeter sur la nourriture quand arrive l’heure où vous pouvez manger. Vous perdriez alors les avantages santé du jeûne intermittent sur votre corps. Prenez des repas complets certes, mais avant tout équilibrés : végétaux, protéines maigres et acide gras essentiels doivent être au menu. Limitez autant que possible les aliments « plaisir ».

  • Se fixer des objectifs irréalisables.

Soyez raisonnable et fixez-vous un but réaliste. Allez-y doucement, une étape à la fois. Étendez progressivement votre période jeûne quotidienne pour atteindre le nombre d’heures que vous vous étiez fixé au départ.

Vous êtes maintenant prêt à vous lancer dans la pratique du jeûne intermittent ! 🙂

Couplé à la pratique d’exercices physiques au quotidien, il peut vous aider à vous sentir mieux dans votre corps et contribuer à vous apporter un meilleur état de santé général.

Pour aller plus loin, consultez mes 2 articles sur les macro et micronutriments !