Vous en avez marre d’éternuer à chaque printemps dès que les fleurs libèrent leur pollen ?

Vous en avez assez de ne pas pouvoir manger cette délicieuse pizza car elle contient gluten ou autre lactose ?

Alors hypnose et allergie, vous ne voyez pas encore le rapport ? 🙂

Quel rapport entre hypnose et allergie ?

La définition de l’allergie est simple : votre système immunitaire a simplement pris une molécule extérieure neutre pour un agresseur du corps. Une erreur de programmation en somme, un bug dans la matrice !

hypnose et allergie

Tim Hallbom et Suzy Smith, 2 éminents praticiens en PNL ont démontré à quel point il est simple de se débarrasser d’une allergie.

Au lieu de désensibiliser le corps en appliquant l’élément allergène à petite dose dans le temps, il a été éprouvé que le dysfonctionnement pouvait être corrigé directement au niveau du système immunitaire. Comme une simple “reprogrammation”. Puisqu’il s’agit d’une erreur au départ, il est possible de la corriger à la source.

Hypnose et allergie : la technique

Je ne vais pas ici décrire la technique à utiliser dans le détail car ce pourrait être un peu aventureux de s’y lancer seul, même si vous pratiquez déjà l’auto-hypnose avec succès 😉

Je vais vous donner ici les grandes étapes afin que vous puissiez comprendre le mécanisme global, et consulter un thérapeute certifié si vous en ressentez l’envie.

Cette technique a été mise au point par Robert Dilts, puis améliorée au fur et à mesure du temps par ses successeurs.

En tout premier lieu, il va s’agir d’ancrer la réponse de votre système immunitaire à une substance inoffensive très proche de l’élément allergène. Par ancrer, on entend le fait d’associer un geste (par exemple, je me pince le haut de l’index droit) à un état émotionnel (ici la mise au contact avec l’élément ressemblant à l’allergène).

Ensuite, il va s’agir de vous placer dans un endroit sécurisant (en imagination bien sûr ;)) puis de vous dissocier. Très simplement, vous vous voyez de l’extérieur en train de vivre une situation donnée. Cela a pour effet de couper l’émotionnel (utile lorsque l’on travaille sur des traumatismes par exemple, inutile de le revivre avec les émotions liées).

Ici vous vous observez simplement en contact avec l’élément ressemblant à l’allergène.

L’ancrage toujours maintenu, vous vous voyez rentrer en contact avec l’élément allergène (le vrai cette fois-ci ! :)) de manière très graduelle, lentement… votre système immunitaire commence alors à comprendre ce que l’on attend de lui ;).

L’ancre toujours maintenue, vous sortez progressivement de votre endroit sécurisant pour aller à la rencontre de votre “double”, et donc aussi de l’élément allergène. On vérifie que tout est OK puis vous vous ré-associez à votre “double”, fort d’un nouvel apprentissage ! 🙂

Simple non ? 🙂

Si vous cherchez un praticien certifié près de chez vous, vous pouvez consulter, par exemple, l’annuaire de l’IFHE (ceci n’est pas une pub :)).

N’hésitez pas à aller consulter aussi ma méthode simple pour vous mettre en état d’auto-hypnose 🙂